Randonnée du Canal De Colmar et du Vieux Rhin

Ile du Rhin Nord, 10h30 précise, les participants convergent au point de rassemblement.
La SNHS répond présente: Claudine, Isabelle, Sophie, Carole, Valérie, Jessica, Gérard, Bernard et Marie ont fait le déplacement.
 
 RandoColmar2017 3
RandoColmar2017

Après un joyeux transfert en car, une marche d'approche débute, menant les 85 participants au point de départ de la randonnée. Il nous faut nous restaurer avant le départ, et les équipages se dispersent en quête d'une parcelle d'ombre pour une pause déjeuner sur l'herbe...
Ça y est! Les chefs de bords reçoivent consignes et instructions, les bénévoles du club local font preuve d'une organisation sans faille et mettent un point d'honneur à nous faciliter les choses :
les 13 yolettes sagement disposées en épi sont portées et déposées sur l'eau, nous n'avons plus qu'à prendre place! Seule difficulté́ restant à notre charge : un ponton flottant un brin facétieux!
Ainsi, les embarcations s'égrainent et forment sur le canal étroit des pointillés de couleurs. Durant la traversée de cette plaine d'Alsace, chacun s'imprègne de son cadre préservé, habité d'une multitude d'espèces d'oiseaux, le tout sous un ciel radieux.
Mais ce ciel sans nuage, au bout d'un temps, fait décliner l'enthousiasme ambiant. On voit alors les équipages, suivre un sillon commun, au plus près des berges, au plus près de la fraicheur végétale. L'ombre est convoitée, et l'eau notre alliée, certains n'hésitant pas à quitter le bord le temps d'une trempette... L'attente aux écluses, notamment, se révèle éprouvante pour les malheureux équipages n'ayant pas trouvé́ à stationner sous une ombre quelconque, et l'arrivée, dans ce moment, de bateaux de plaisance, prioritaires, sonne comme un affront et une injustice...
Au passage de la deuxième écluse, nous découvrons le Vieux Rhin, majestueux avec sa rive allemande plus imposante. Reste à le remonter sur quelques kilomètres pour atteindre la base nautique.
 
RandoColmar2017 1

Mais avant, la dernière écluse est à franchir. Elle est immense!
... dans ses trois dimensions... le vertige est proche de nous saisir. Les 13 yolettes s'engagent et se positionnent à l'intérieur, les portes se referment et l'éclusage commence, lent, impressionnant. Du haut de la structure, les bénévoles veillent, alors qu'en bas, les fragiles embarcations amarrées les unes aux autres s'élèvent doucement. Enfin les portes s'entrouvrent, libérant une certaine tension et les yolettes qui se désolidarisent avec quelques complications. Nous repartons.
La base est en vue. À nouveau les bénévoles prennent en charge tout le processus d'accostage.
Le temps pour chacun de se rafraîchir et déjà̀ crémant et bières d'Alsace accomplissent leur mission, désaltérant et égayant les esprits. Le repas festif qui s'ensuit finit d'effacer la fatigue des corps.
RandoColmar2017 2
La journée du lendemain démarre par un véritable petit déjeuner, complet et chaleureux. En bonne position, disposés sur les buffets, nous retrouverons kouglof et bretzel. La sortie du matin est modulable en terme de distance, certains se prononcent d'emblée pour la version courte, les autres constituent une yolette de plus courageux qui, finalement, n'entamera pas davantage la boucle supplémentaire proposée... tout le monde a reçu son lot d'efforts, et chacun profite d'un plan d'eau très agréable et d'une température matinale beaucoup plus acceptable.
Vient à nouveau, le temps du rafraîchissement, de l'apéro et du repas buffet!

Encore merci et bravo au club de Colmar, pour son accueil et pour le travail accompli !
 

retrouvez d'autres photos sont ici

Informations supplémentaires