Manipulation du matériel

Les avirons

  • Il faut porter l’aviron horizontalement, à bout de bras, la palette devant soi. Cette méthode évite les trajectoires dangereuses des extrémités de l’aviron lorsque celui-ci est porté sur l’épaule et que le rameur se retourne.
  • Il faut éviter :
    • de frapper le sol ou la surface de l’eau avec le plat de la palette.
    • de laisser traîner les avirons sur le ponton ou dans le passage des rameurs. A cet effet, il est recommandé de mettre la palette au dessus du vide ou de l’eau, ou dans l’eau.
    • à l’embarquement, comme au débarquement, de placer la palette verticalement sur le ponton car le risque est grand de la coincer entre deux planches du ponton et de la casser. Elle doit être placée à plat sur la partie convexe afin d’éviter d’user l’extrémité de la palette qui doit conserver une épaisseur réglementaire (3mm en couple et 5 mm en pointe).
    • de poser l’aviron debout en dehors du garage (leur équilibre est en effet très instable et il risque de tomber) et des râteliers prévus à cet effet pour éviter toute déformation.

Transport des embarcations

  • La première règle est de porter et de manipuler les embarcations par leurs parties fortes : le carreau et la préceinte.
  • La deuxième règle est d’éviter absolument tous les chocs que ce soit dans le garage, à la sortie ou à la rentrée dans le garage, ou sur la berge, il faut :
    • éviter les chocs avec les portants des autres bateaux. Il faut faire en particulier attention, en soulevant le bateau des supports et en l’amenant dans l’axe de la travée, de ne pas heurter les axes des dames de nage du bateau supérieur. C’est pour cette raison qu’il est demandé de bien fermer les barrettes des dames de nage avant d’entreposer un bateau.
    • éviter les chocs avec les montants des portes de sortie.
    • éviter les chocs avec les poteaux, barrières, rameurs, chiens et tous obstacles en particulier lorsqu’on doit changer de direction.
  • Au cours de toutes ces manœuvres le barreur doit être présent et veiller aux évolutions.

 

Informations supplémentaires